Vous êtes ici : Accueil > Nos projets > Des collégiens et des écoliers se mobilisent pour le Bénin > Rencontre avec les collégiens d’Auffay et d’Épouville (suite)
Publié : 23 décembre 2014

Rencontre avec les collégiens d’Auffay et d’Épouville (suite)

Des idées et des conseils pour la réalisation des jeux.


Les totems des différents rois d’Abomey à gauche
http://www.courrierdesafriques.net/2014/12/abomey-pays-des-rois-des-amazones-des-artistes
http://dictionnaire.sensagent.com/ROIS%20D%20ABOMEY/fr-fr/

et la carte d’Afrique réalisée en patchwork par des artisans béninois.

Ce vendredi 19 décembre, nous avons été accueillis dans la grande salle de réunion du collège René Coty d’Auffay...

... et dans la cantine du collège Georges Brassens d’Épouville

Il faut d’ailleurs remercier chaleureusement tout le personnel du collège Georges Brassens qui a réussi à tout nettoyer, ranger et réorganiser la salle en un temps record, surtout aujourd’hui, jour de repas de Noël !

Préparation du matériel et de l’intervention

Frédéric Coquerel précise aux élèves que leur travail sera bien complémentaire des actions qui ont déjà été réalisées dans le canton d’Alédjo. Des bâtiments ont été construits pour servir de salles de classe et les écoles disposent de matériel mais parfois en nombre insuffisant, 1 livre pour 5 ou 10 élèves par exemple.
Les jeux didactiques seront donc très utiles pour les élèves. Ils seront utilisables dans les écoles bien entendu mais également à la maison des jeunes.


Ici, une classe à la périphérie d’Aledjo. Le sol est en terre battue. Cette photo permet de montrer aux élèves de 3ème que toutes les classes ne ressemblent pas aux 2 salles du centre de ressources de Sainte Félicité où l’on a pu voir les élèves aux prises avec le désormais célèbre jeu "Les Héros des Quatre opérations".
http://www.abar-benin.com/spip.php?article122
Rappel : création du centre de ressources, travaux réalisés dès juillet 2013 à Sainte Félicité / fichier joint
http://www.abar-benin.com/spip.php?article55


D’autres types de projets, un point très important :
Les jeux éducatifs pourraient aussi permettre de sensibiliser les jeunes à de nombreux problèmes de société et de santé et pallier ainsi le manque d’accès à l’information. Il serait extrêmement utile d’aborder, sous une approche ludique, tous les domaines de la prévention en matière de santé, de nutrition, de sexualité...

Nous avons ensuite abordé des problèmes plus concrets concernant la réalisation des jeux avec un point essentiel : il ne faut pas se précipiter dans la fabrication avant d’avoir étudié et complètement validé les solutions techniques. Telle solution permet-elle de répondre à toutes les possibilités de jeux ? Est-elle esthétiquement la meilleure ? Les matériaux choisis sont-ils les mieux adaptés et en conformité avec le cahier des charges ?



Les élèves ont été attentifs. Beaucoup avaient des questions à poser avant la rencontre mais.. il n’est pas si facile de prendre la parole devant 60 élèves et même 90 pour le premier groupe d’Épouville. Nous restons disponibles pour vous aider dans vos recherches et répondre à vos questions.
Bons projets !